Sur la place ensoleillée, coquillages et DMC…

Je ne suis pas fan de Bardot mais ce titre résume assez bien une partie des vacances. A cette période j’étais dans une bonne lancée couture alors impossible de partir sans glisser un projet dans la valise. La machine à coudre aurait posé problème mais du fil, des aiguilles et un tambour à broder, easy 🙂

C’est un peu comme ça que j’ai démarré la blouse brodée de l’Atelier by Martine a commencé !

1 an plus tôt, j’apprenais à broder au cours d’Artesane. Un cours de broderie en tandem mère-fille à l’occasion de la fête des mères.

Capture d_écran 2018-10-04 à 23.49.45

A l’époque, je voulais seulement broder un top que je venais d’acheter chez Monoprix. Une jolie blouse bleu de nuit en double gaze. Trop classique alors pour m’exercer et relever le style, j’ai brodé quelques motifs.

IMG_2066

Je me suis vite rendue compte qu’il était simple d’avoir un joli résultat. C’est plutôt rapide et surtout personnalisable à l’infiniiiiiiiiiii !

Au delà de la broderie, cette blouse Atelier by Martine est si agréable à porter ! Ample, coupe kimono, et facile à coudre. Je suis contente que le soleil soit un peu de retour pour en profiter.

Voici quelques astuces :
+ Laver le tissu à la machine comme un vêtement standard, pas un petit 20°C ou cycle laine 🙂

+ Préparer le patron et la pièce à broder. On brode avant, on découpe après pour s’assurer d’avoir assez de tissu dans le tambour. En gros, la pièce à broder doit rester un rectangle. C’est un point important que j’ai lu qu’après avoir découpé toutes les pièces. Résultat, j’ai eu un peu de mal sur les bords hauts et bas de la pièce. C’était vraiment, vraiment très juste pour coudre aussi.

+ Vous êtes juste sur les bords, alors il faut les consolider avec une toile thermocollante. Peu épaisse, juste de quoi consolider les bords, éviter que la double gaze s’effilent.

+ Imprimer tous les motifs, les découper et sélectionner ceux que vous voulez broder. Vérifier que tout soit harmonieux et symétrique (le plus compliqué). Décalquer l’ensemble du motif sur du papier Solufix. C’est une toile non tissée autocollante et surtout soluble à l’eau 🙂 C’est tout bonnement magique…

img_1990.jpg

+ Sélectionner la couleur de ses fils. DMC a une palette de couleur assez impressionnante… ça en devient difficile de choisir des fois. Un conseil, faite simple et posez vos échevettes sur le tissu à broder pour mieux vous projeter. Le blanc ressort différemment s’il est sur des tons clairs ou foncés. Testez 🙂

Je pense avoir fait le tour, alors bonne couture !
Mooline

Un commentaire sur “Sur la place ensoleillée, coquillages et DMC…

Papotage

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s